Affaire Stephen Bronfman: Justin Trudeau satisfait, l’opposition s’indigne

La réaction du premier ministre Justin Trudeau à l’affaire Bronfman, mercredi, a soulevé l’indignation des conservateurs et des néo-démocrates qui demandent davantage de réponses.

M. Trudeau a affirmé être satisfait des explications livrées par Stephen Bronfman, un ami personnel et responsable de la collecte de fonds du Parti libéral du Canada (PLC), concernant les Paradise Papers.

La fuite de documents en début de semaine a permis de lier M. Bronfman à une fiducie outre-mer qui lui aurait permis d’éviter de verser des millions de dollars à l’impôt.

«On a obtenu des garanties – les mêmes garanties qui étaient dans la déclaration publique que tout était conforme – et on est satisfait de ces garanties et de cette déclaration», a répondu M. Trudeau à la question d’un journaliste à Hanoï au Vietnam où il était en visite.

Dans un communiqué diffusé lundi, M. Bronfman écrit n’avoir «jamais financé ni utilisé de fiducies offshore».

Lire la suite sur LaPresse.ca