Catalogne: silence inquiétant d’Ottawa, dit Rayes

OTTAWA — Le silence dans lequel s’emmure le gouvernement canadien sur la situation démocratique en Espagne fait sourciller le lieutenant politique du Parti conservateur au Québec, surtout à la lumière des plus récents développements.

«Ce n’est pas une question de prendre le parti d’un camp ou d’un autre, mais une chose est sûre, je pense qu’il y a des façons de dénoncer les méthodes, peut-être, qui sont utilisées», a plaidé jeudi en mêlée de presse le député conservateur Alain Rayes.

«Et aujourd’hui, ce qui est très préoccupant, c’est de voir les arrestations, de voir des gens qui ont voulu prendre position par rapport à l’autodétermination de leur peuple, et qui maintenant se ramassent en prison», a-t-il affirmé.

Lire la suite sur JournalMetro.com