Des conséquences «catastrophiques» si Ottawa plie face aux géants du web

Tout juste avant de rencontrer les PDG des géants du web Amazon et eBay, jeudi, Justin Trudeau a refusé de s’engager à maintenir à 20 $ le seuil d’exemption de taxes sur les achats internationaux en ligne. Si le Canada plie sur cette question, plusieurs intervenants redoutent des conséquences catastrophiques.

«Si le gouvernement Trudeau va de l’avant avec cette demande des entreprises américaines, il y aura des mises à pied dans le secteur du commerce du détail tout en privant le gouvernement fédéral de 1,5 milliard $ de revenus par année», s’est désolé Jacques Nantel, professeur émérite du département de marketing à HEC Montréal.

En ce moment, un Canadien qui achète un bien d’un pays étranger sur le web paie des taxes si l’achat coûte plus de 20 $. Pour un Américain, cette limite est fixée à 800 $.

Lire la suite sur TVA Nouvelles