Deux motions unanimes pour défendre la gestion de l’offre

Martine Ouellet à Québec et Simon Marcil à Ottawa ont présenté des motions à la défense de la gestion de l’offre dans le cadre de l’entente sur le Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP).

« Les libéraux doivent reprendre les négociations », estime Simon Marcil, député de Mirabel pour le Bloc québécois et porte-parole en matière d’agriculture. La motion stipule « que cette Chambre exige du gouvernement qu’il n’y ait aucune brèche dans la gestion de l’offre dans le cadre du nouveau Partenariat transpacifique ». Tous les députés d’Ottawa ont voté dans le même sens le 7 février. Simon Marcil demande donc au gouvernement de reprendre les négociations sur la question des produits sous gestion de l’offre en considérant que le PTPGP n’est pas encore signé ni ratifié.

À Québec

L’Assemblée nationale a aussi adopté à l’unanimité une motion similaire à l’initiative de Martine Ouellet, députée indépendante et également cheffe du Bloc québécois. Cette motion stipule que « l’Assemblée nationale exige du gouvernement du Canada qu’il n’y ait aucune brèche dans la gestion de l’offre dans le cadre du nouveau Partenariat transpacifique ».

Lire la suite sur www.laterre.ca