Élections fédérales: une percée verte au Québec en octobre?

L’élection partielle dans Outremont, où le Parti vert a gonflé ses appuis lundi, fait craindre au Nouveau Parti démocratique une nouvelle dynamique électorale au Québec. Et la chef des verts y voit justement déjà la confirmation que la vague orange de 2011 sera suivie d’une percée verte l’automne prochain.

Comme le laissaient présager les sondages, le NPD a perdu la circonscription d’Outremont, qui avait été laissée vacante par Thomas Mulcair. La candidate néodémocrate Julia Sánchez a récolté 26 % des voix, derrière la libérale Rachel Bendayan qui a reçu 40 % des votes. Ce qui a surpris cependant, ce sont les 12,5 % de voix récoltées par le Parti vert, qui est arrivé troisième.

Les bloquistes sont arrivés quatrièmes dans Outremont avec 11 % des votes, contre 8 % en 2015. « Je vois qu’on fait des gains et qu’on est en train de monter, donc je trouve ça enthousiasmant », a déclaré le député Gabriel Ste-Marie, en reconnaissant que le Bloc n’y avait pas eu de grandes ambitions.

Lire la suite dans Le Devoir.com