Le député libéral Nicola Di Iorio annonce son départ

L’élu fédéral, dont la situation commençait à provoquer un réel malaise sur la colline à Ottawa, a fait part de sa décision mardi sur sa page Facebook, sous forme de lettre ouverte qu’il adresse au premier ministre Justin Trudeau.

« Dans l’intervalle, je servirai pleinement mes concitoyens. Je serai présent en Chambre lorsque requis par mon whip ou par vous et je continuerai à exercer toutes mes autres fonctions de député », a poursuivi le député de Saint-Léonard–Saint-Michel.

Le départ prochain de Nicola Di Iorio a inspiré à son chef une réaction très succincte. « Je lui souhaite bonne chance », s’est contenté de dire le premier ministre avant d’entrer en Chambre pour la période des questions, mardi après-midi.

« C’est ridicule. Présentement, les citoyens de sa circonscription ne sont pas représentés, et là, on peut penser qu’ils ne seront pas représentés avant les prochaines élections générales [en octobre 2019] », a soutenu le député bloquiste Gabriel Ste-Marie.