Le Pow-Wow de Manawan, une façon unique de célébrer la vie

FESTIVITÉS. La fierté et le partage étaient au cœur du Pow-Wow de Manawan qui se déroulait, cette année, du 3 au 5 août. Dans le plus grand respect des traditions, cet événement rassembleur a permis aux Atikamekw de célébrer leur culture et de s’affirmer en tant que peuple des premières nations. De plus, la présence de nombreux visiteurs non-autochtones a permis de créer des liens significatifs entre les nations.

« Nous sommes contents de voir beaucoup de visiteurs, car nous sommes tous des frères et nous vivons tous ensemble sur cette même terre. Nous espérons que vous allez tisser des liens d’amitié et que vous vous amuserez», a commenté le chef du conseil de bande, Jean-Roch Ottawa, tout juste après la grande entrée du Pow-Wow qui s’est faite samedi au son des tambours et des chants.

Lors de ce moment charnière, tous les danseurs sont entrés dans l’arène vêtus de leur régalia, leur habit traditionnel, tous plus flamboyants les uns des autres. Les danseurs avaient d’ailleurs une grande fierté de raconter l’histoire de leur vêtement sacré qu’ils ont fabriqué avec beaucoup de minutie.

« Quand j’ai assisté à mon premier Pow-Wow, j’ai su que je voulais danser moi aussi. J’ai dû faire preuve de patience et un jour, j’ai vu apparaître ma régalia dans mes rêves et je l’ai fabriquée. Ça fait maintenant une dizaine d’années que je suis danseur et je l’améliore d’année en année», a confié l’un des participants à L’Action.

Lire la suite sur l’Action.com