Les agriculteurs rappellent à Ottawa ses promesses d’aide face au PTP

En 2015, un programme d’aide avait été annoncé par le gouvernement fédéral aux producteurs agricoles sous gestion de l’offre pour compenser l’impact de l’entrée sur le marché canadien d’importations étrangères supplémentaires.
Les producteurs de lait s’inquiètent de ne pas avoir encore entendu Ottawa parler de la compensation qui leur sera offerte pour amortir le choc de la nouvelle entente sur le Partenariat transpacifique.

Le gouvernement fédéral n’avait pas perdu de temps lorsque s’étaient conclues les négociations de la première mouture du Partenariat transpacifique en 2015, ou celles du traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne un peu plus tôt. Il avait annoncé, presque du même souffle, aux producteurs agricoles canadiens sous gestion de l’offre qu’un programme d’aide allait être mis en place pour compenser l’impact de l’entrée sur le marché canadien d’importations étrangères supplémentaires.

« Cette fois-ci, on n’a rien entendu. Aucun engagement de la sorte », a déploré mercredi le porte-parole des Producteurs de lait du Québec, François Dumonthier, en entretien téléphonique au Devoir, au lendemain de l’annonce de la signature d’une nouvelle entente de principe d’un accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP).

Lire la suite sur Le Devoir.com