Les demandes du Québec frappent un mur

POLITIQUE. Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, et les porte-paroles du parti en matière de finances et d’économie, Gabriel Ste-Marie et Xavier Barsalou-Duval, de même que le député de Bécancour – Nicolet – Saurel, Louis Plamondon, ont dénoncé le dernier budget du gouvernement Trudeau, qui, à leur avis, conclut un mandat entier à dépenser n’importe comment, sans plan ni vision, sans tenir compte d’une seule des demandes du gouvernement du Québec de François Legault.

« Ottawa rit carrément de nos producteurs sous gestion de l’offre. Les libéraux annoncent des sommes, mais ils n’ont rien budgété parce qu’ils n’ont ni entente ni échéancier. Nos agriculteurs ne verront pas un sou avant les élections alors qu’ils ont été trahis trois fois dans le libre-échange depuis 2015. Rien non plus pour soutenir les entreprises qui en arrachent à cause des tarifs américains sur l’aluminium. Pas d’annonce concernant la ligne bleue du métro de Montréal, le tramway de Québec, l’entretien du Pont de Québec ou quelque infrastructure que ce soit. Aucune compensation pour les migrants. Et qu’on ne retienne pas son souffle en région concernant l’Internet haute vitesse : Ottawa vise y parvenir seulement dans 10 ans. C’est simple : toutes les demandes du Québec frappent un mur à Ottawa », a dénoncé Yves-François Blanchet.

Lire la suite dans Le Courrier du Sud