Mise à jour économique: 14 G$ sur cinq ans pour l’investissement des entreprises

OTTAWA — Les demandes du secteur des affaires ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Le ministre des Finances, Bill Morneau, a annoncé mercredi trois mesures fiscales en réponse à la réforme fiscale de Donald Trump. Il veut ainsi éviter une fuite des investissements des entreprises vers les États-Unis.

«Le but est vraiment d’avoir plus d’investissements à l’avenir pour assurer qu’on ait une création d’emplois, a expliqué M. Morneau. Donc, ça c’est notre but et on a (pris) des mesures pour assurer que vis-à-vis des Américains, nous sommes dans une position compétitive.»

Le gouvernement fédéral permettra aux entreprises canadiennes de rentabiliser leurs achats en amortissant en entier le coût de leur nouvelle machinerie dès la première année suivant l’achat et d’amortir le coût de leurs investissements dans les technologies propres. Il crée également l’Incitatif à l’investissement accéléré pour que les entreprises, des petites aux grandes, puissent déduire une portion plus grande du coût d’autres biens qu’elles achètent pour soutenir leurs activités, comme des logiciels, des ordinateurs, du matériel de bureau et des véhicules.

«Ça ressemble à un chocolat de Pâques, a comparé le député bloquiste Gabriel Ste-Marie. C’est bien beau de l’extérieur, mais c’est vide en dedans. Quand on dit que le fédéral est loin du monde, on en a tout un exemple avec cet énoncé budgétaire là.»

Lire la suite sur L’Actualité.com