Gabriel Ste-Marie s’inquiète de l’avenir des bureaux mobiles de Service Canada, notamment celui de la Haute-Matawinie.

« Au cours de la première vague de la COVID-19, le gouvernement a rapidement fermé les bureaux de Service Canada, privant ainsi les Québécois de ressources alors même qu’ils en avaient grand besoin. Pourquoi Service Canada ne pouvait-il pas offrir du soutien de façon sécuritaire aux citoyens tandis que Services Québec, lui, le pouvait? Le Bloc Québécois est intervenu à de nombreuses reprises auprès des ministres responsables pour exiger la réouverture rapide de ces bureaux. Aucun argument ne tenait la route. Nous avons donc réussi à procéder à la réouverture de tous les bureaux, à l’exception toutefois des bureaux mobiles, ce qui me préoccupe fortement », a rappelé le député de Joliette.

Lire la suite sur Lanauweb.info