Rapport d’impôt unique: pourquoi Ottawa dit non

En concluant un accord avec Québec, Ottawa nous permettrait enfin de lutter contre les paradis fiscaux.

Depuis 27 ans, Revenu Québec perçoit tant la TPS que la TVQ et ça marche! Tout le monde est content. Aussi, le 15 mai dernier, il était logique que l’Assemblée nationale soit unanime pour demander « la mise en place d’un rapport d’impôt unique, transmis à Revenu Québec, pour tous les contribuables québécois ». Or, la réponse de Justin Trudeau ne s’est pas fait attendre : c’est non!

Oh, bien sûr, Andrew Scheer, le chef du Parti conservateur, a promis deux fois plutôt qu’une, dans son opération de grande séduction québécoise, que son gouvernement transférerait au Québec la perception intégrale des impôts. Mais ne nous berçons pas d’illusions. Sinon des mamours préélectoraux, cette promesse ne signifie rien.

Pourquoi? La réponse est à la fois simple et révoltante : en concluant un accord avec Québec, Ottawa nous permettrait enfin de lutter contre les paradis fiscaux. Et cela, jamais les banques de Bay Street ne le permettront.

Lire la suite dans le Huffpost